Financement d’une voiture, à crédit ou comptant?

L’achat d’une voiture neuve ou d’occasion peut se faire au comptant ou en empruntant un crédit. Effectivement, les particuliers peuvent directement verser l’intégralité de la somme durant l’acquisition. Toutefois, les consommateurs peuvent acheter un véhicule par l’intermédiaire d’un crédit auto.

Le financement d’une voiture avec son propre compte s’avère être gratifiant pour ceux qui ont un portefeuille fiscal plus important. Toutefois, emprunter un crédit pour financer la voiture est également avantageux pour les personnes ayant une situation fiscale moyenne.

Acheter au comptant

Dans le cas où les consommateurs disposent de fonds nécessaires pour l’achat, le financement au cash est préférable. D’ailleurs, cette solution est plus naturelle. Toutefois, payer sa voiture au comptant nécessite une bonne situation financière. Dans le cas où un particulier ayant un niveau de vie évalué à la moyenne se permet d’y songer, il risquera éventuellement un surendettement. Ainsi, il se trouvera dans une impasse financière.

En d’autres termes, l’achat au comptant est plutôt réservé aux personnes aisées. De plus, cette option épargne les particuliers du remboursement d’une mensualité avec des taux d’intérêt. Alors, si la situation financière n’est pas stable il faudrait s’abstenir. Par ailleurs, un crédit à coût de 0 euro n’a jamais existé.

Emprunter aux organismes financiers

Le crédit auto est une solution mieux adaptée aux personnes ne voulant pas économiser plusieurs années pour s’offrir une voiture. Effectivement, ce type de crédit aide les consommateurs dans l’achat d’un véhicule d’occasion ou neuf.

De plus, en optant pour un prêt, les particuliers auront accès à des services incomparables de la part de l’organisme financier. Le fait de contracter un crédit pour l’achat d’un prêt permet également d’assouvir plus rapidement ses désirs et ses besoins.

D’autant plus que le crédit présente un taux plus élevé comparé à celui de l’épargne, notamment un taux évalué à 2,25 % pour l’épargne et 3 % pour le prêt. L’investissement dans un véhicule en comptant s’avère être un mauvais placement, car les concernés perdront plus de 0,75 %. De toute évidence, les banquiers et les concessionnaires incitent les personnes à opter pour un crédit.

Bref, le choix dépendra certainement de la situation financière de chaque consommateur.

Les commentaires ne sont pas disponibles