Quelle est la conséquence de la situation matrimoniale sur le rachat de crédit?

Posted by admin1 on 15 juillet 2014 under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Le rachat de crédit est un système qui consiste à faire un regroupement de tous les crédits en un seul crédit, entre autres, le financement immobilier et le crédit auto, cela dans le but de régler les problèmes de remboursement. Le rachat de crédit permet de diminuer les mensualités de remboursement, d’aérer son budget et offre une possibilité d’épargne. Plusieurs éléments sont à prendre en compte avant d’accéder à un rachat de crédit, notamment, la situation matrimoniale qui a un impact sur la demande de rachat de crédit.

Les éléments pris en compte pour un rachat de crédit

rachat-creditLe rachat de crédit permet à un emprunteur d’avoir un prêt qui, la plupart du temps, peut s’étaler sur une durée plus longue. À cet effet, les organismes de prêt font très attention, d’où la nécessité d’une étude des dossiers du demandeur. Pour cela, plusieurs éléments sont pris en compte pour déterminer votre capacité de remboursement, à savoir, votre revenu qui doit être régulier, votre stabilité financière, ainsi que vos crédits en cours. Des éléments sur votre situation personnelle sont également pris en compte, notamment votre patrimoine, votre situation professionnelle et votre situation familiale.

La situation matrimoniale a un impact sur la demande de rachat de crédit

Votre demande de rachat de crédit dépend de votre situation matrimoniale, car durant l’étude de votre dossier, la situation du co-emprunteur ou de la personne vivant sous le même toit, qu’il soit marié, célibataire, concubin ou veuf, aura une étude rigoureuse. De ce fait, si vous voulez impliquer votre concubin dans votre demande de rachat de crédit, même si vos crédits étaient à votre seul nom, votre demande ne peut pas aboutir à un bon résultat. De plus, même si vous êtes en union libre, vos charges sont communes que les organismes de crédits doivent examiner l’ensemble de votre situation financière. Si vous êtes séparé ou en instance de divorce, l’organisme de crédit ne peut pas vous accorder le rachat de crédit jusqu’à ce qu’une décision juridique définitive soit établie. Bref, quelle que soit votre situation matrimoniale, cela a un impact sur votre demande de rachat de crédit.

L’impact du licenciement dans le cadre de Rachat de crédit

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Le rachat de crédit est une offre proposée aux personnes en difficulté financière par les organismes de crédits. Il vise à diminuer la mensualité des personnes surendettées pour qu’elles aient une possibilité de rembourser leurs emprunts. Avant d’accéder à un rachat de crédit, plusieurs éléments de votre dossier sont étudiés par les organismes de prêts pour évaluer votre situation financière et votre capacité de remboursement. Votre situation professionnelle est l’un des éléments essentiels observés pour l’obtention d’un rachat de crédit, qu’il est clair que si vous êtes dans une situation de licenciement, cela a un impact sur votre demande de rachat de crédit.

Le licenciement figure sur la liste des éléments à étudier pour obtenir un rachat de crédit

Une fois qu’un organisme de crédit reçoit votre dossier de demande de rachat de crédit, une étude rigoureuse se fait pour déterminer l’octroi ou non du rachat de crédit. Pour cela, plusieurs éléments de votre dossier sont pris en compte, à savoir, votre situation familiale, votre patrimoine, la régularité de votre revenu, votre stabilité financière et vos crédits en cours. Votre situation professionnelle est l’un des critères les plus importants dans l’étude de votre dossier de demande de rachat de crédit, notamment, si vous êtes dans une situation de licenciement. Par conséquent, votre licenciement doit avoir une bonne raison, notamment, une raison indépendante de votre volonté, car cela invite l’organisme de prêt à considérer votre cas pour l’octroi d’un rachat de crédit.impact du licenciement

Impact du licenciement sur le rachat de crédit

En recevant votre dossier de demande de rachat de crédit, l’organisme de crédit fait une étude de vos dossiers pour déterminer votre capacité de remboursement. Si vous êtes au chômage et que vous recevez des indemnités versées par les Assedic, cela n’est pas considéré comme un revenu. En conséquence, si vous n’avez pas d’autres revenus, il y a une forte chance pour que votre demande de rachat de crédit soit rejetée. Si vous êtes victime de licenciement, il est préférable que votre demande de rachat de crédit soit présentée avec un co-emprunteur, notamment, votre conjoint ou un parent qui dispose d’une capacité de remboursement, assez pour garantir la considération de votre dossier de rachat de crédit.

Avez-vous le droit au rachat de crédit, si vous êtes en intérim?

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Il est toujours difficile d’obtenir un crédit ou un rachat de crédit lorsqu’on travaille en intérim, car les conditions ne sont pas les mêmes que pour les personnes qui travaillent en contrat à durée indéterminée. Vous pouvez obtenir un rachat de crédit même si vous travaillez en intérim, mais cela dépend des organismes de crédits qui ont chacun leur condition.

Les conditions pour obtenir un rachat de crédit lorsqu’on travaille en intérim

en intérimSi vous travaillez en intérim et que vous soumettez vos dossiers pour une demande de rachat de crédit, la condition repose d’abord sur votre ancienneté dans votre travail intérimaire. Vos heures de mission qui doivent être d’au moins 1600 heures, votre régularité et la rigueur de votre travail sont alors prises en compte. Par ailleurs, vous devez avoir une mission au moment où vous effectuez votre demande de rachat de crédit. Si l’organisme de crédit est satisfait sur ces conditions, vous avez une possibilité d’obtenir un rachat de crédit. Il est à noter que même si vous êtes inscrit au Fichier National des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers, l’organisme de crédit peut accepter votre demande de rachat de crédit, du moment que vous respectiez les conditions d’anciennetés.

Pour ceux qui travaillent en intérim, l’accès à un rachat de crédit dépend des organismes de crédit

Les organismes de crédits établissent des critères d’acceptation de rachats de crédits, entre autres, la situation financière de l’emprunteur, sa situation matrimoniale, ses revenus et sa situation professionnelle. L’organisme de crédit évalue votre capacité de remboursement à partir de ce critère et votre situation professionnelle est parmi ceux qu’ils évaluent le plus. Si vous travaillez en intérim, les établissements de crédit ne demandent que rarement que vous disposiez d’une ancienneté d’au moins un an pour valider votre dossier de rachat de crédit. Néanmoins, si vous travaillez en intérim depuis assez longtemps et régulièrement, vos garanties peuvent être estimées suffisantes que votre demande de rachat de crédit.

Dans un rachat de crédit, le loyer d’un appartement est-il pris en compte?

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

procédureAprès avoir reçu votre dossier de demande de rachat de crédit, les organismes de crédits évaluent votre capacité de remboursement en étudiant vos revenus. Le loyer d’un appartement est l’une des charges qu’il faut mettre en premier lieu dans la gestion des revenus. En conséquence, loyer d’un appartement est pris en compte dans votre rachat de crédit, car il constitue une part assez grande de votre budget mensuel, et cela déterminera votre capacité de rembourser vos crédits par mois. Il faut alors que le loyer de votre appartement ne présente aucun risque à votre capacité de remboursement de vos crédits.

Le loyer de votre appartement est pris en compte dans un rachat de crédit

Les établissements de crédit se procèdent à une évaluation de votre dossier de rachat de crédit en étudiant les éléments de votre dossier. Plusieurs éléments sont pris en compte lors de cette étude, notamment, le loyer de votre appartement. Ces évaluations sont effectuées pour calculer et déterminer votre capacité de remboursement dans un rachat de crédit. Pour cela, le montant de votre loyer hors charges est pris en compte en déduction de la quotité de revenus restant pour rembourser les crédits. Pour que votre demande de rachat de crédit soit acceptée, il est alors préférable d’éviter d’avoir un loyer qui ne soit pas proportionnel par rapport au montant de vos revenus. Il est à noter que la réduction du crédit dépend de la durée de remboursement restante des crédits rachetés, qu’il vous est recommandé de faire une bonne gestion de vos revenus et opter pour un appartement convenable à votre situation financière.

Les autres charges prises en compte

À part le loyer de votre appartement, d’autres charges sont prises en compte par les établissements de crédit pour déterminer votre capacité d’endettement et votre capacité de remboursement. Les organismes de prêts évaluent, par ailleurs, vos pensions et rentes versées, ainsi que vos crédits en cours, sauf si la durée restante à courir est inférieure ou égale à 6 mois et si vous faites une demande de rachat de crédit immobilier.

L’encadrement législatif du crédit renouvelable

Posted by admin1 on 13 juillet 2014 under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Loi MurcefLe crédit renouvelable est un des types de crédits les plus contractés. Sous forme de réserve d’argent plafonné, c’est un crédit qui est proposé par un établissement de prêt et qui peut se présenter sous forme de carte bancaire ou de carte de fidélité. Considéré comme étant un crédit à la consommation, le crédit renouvelable requiert une certaine connaissance de la législation qui l’encadre afin de ne pas se trouver devant un problème de surendettement.

Pourquoi opter pour un crédit renouvelable

Un crédit renouvelable est un engagement de prêt auprès d’une banque ou d’un organisme de crédit. Autrefois appelé crédit revolving, c’est un genre de crédit qui se présente sous forme d’économie. Avec un crédit renouvelable, le débiteur peut bénéficier d’un remboursement de mensualité qui est adaptée à ses revenus et qui sera définie clairement dans le contrat. Aussi, le montant du capital à rembourser sera également mentionné dans le contrat en question avec une précision d’un minimum de mensualité en capital. Le prêt ne sera remboursé qu’à partir du moment où l’emprunteur effectue des achats à partir de ce crédit renouvelable. Par ailleurs, le débiteur peut effectuer un remboursement anticipé que ce soit pour un remboursement en partie ou en totalité.

La loi sur le crédit renouvelable

Toutes lois se portant sur la loi du crédit à la consommation encadrent le crédit renouvelable. La Loi Lagarde mentionne une partie qui se focalise sur la durée de remboursement d’un prêt renouvelable, la possibilité de transformer un crédit renouvelable en un crédit amortissable à partir de 1000 euros, et la possibilité d’un délai plus allongé pour les remboursements. Il est aussi dans les droits d’un débiteur de crédit renouvelable de faire une requête auprès de son établissement de crédit, une réduction de la somme disponible dans son compte, une suspension de son droit à utiliser le crédit ainsi qu’une résiliation du contrat, à condition d’avoir réglé entièrement les échéances dues. Il est à souligner que l’emprunteur a le droit d’utiliser le crédit renouvelable selon ses besoins et sans justifications.

 

 

 

Quel type de crédit est destiné par la Loi Murcef?

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Plusieurs lois ont été établies dans le but de protéger et d’aider les emprunteurs. Outre les lois comme la Loi Scrivener, la Loi Neiertz, la Loi Chatel, il y a également la Loi Murcef. En effet, ces lois sont en vue d’améliorer le côté relationnel entre l’établissement de crédit et les emprunteurs. Aussi pour chaque souscription à un crédit, il est toujours important pour les emprunteurs de connaitre leur droit à partir des différentes Lois. Que faut-il savoir donc sur la loi Murcef?

Définition de la Loi Murcef

La Loi Murcef est une loi qui a été instaurée dans le domaine du crédit à partir du 11 décembre 2001. C’est une loi qui se focalise sur l’amélioration du côté relationnel entre les établissements de crédit et leurs débiteurs. De cette loi, oblige les banques à rédiger un contrat de crédit qui contient tous les détails lors d’une souscription de crédit d’un emprunteur. Le contrat doit inclure notamment les services relatifs aux emprunts, les tarifs, la possibilité d’évolutions des prix et les frais de gestion. Par ailleurs, il est aussi de l’obligation du créancier d’informer sa clientèle sur les changements pendant le contrat en cours, notamment avec un délai minimum de trois mois avant l’application du changement.

Loi MurcefToujours dans le cadre de la relation entre banque et client, il est de l’obligation de l’établissement de crédit de préciser la mention « carte de crédit » sur une carte qui fait office d’un achat à crédit. Il est également précisé dans la loi Murcef, l’interdiction de mettre en vente des offres ou services groupés sauf dans le cas où ces derniers sont proposés séparément ou sont indissociables. Cette loi régit aussi l’utilisation de chèque sans provision.

Qui est concerné par la Loi Murcef

En termes de crédit, les débiteurs qui ont contracté des crédits à la consommation font partie de ceux qui sont encadrés par la Loi Murcef. Les banques sont aussi concernées par cette loi, sur le fait de la transparence des informations. Par ailleurs, pour toute personne concernée, la loi peut être évoquer dans un cas d’un refus de délégation d’assurance, d’une augmentation du taux de crédits lors d’un appel à une délégation d’assurance, d’une augmentation sans préavis des frais de dossiers, ainsi que des changements de frais bancaires sans justificatifs.

 

La définition de la Loi Lagarde

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Comme le crédit à la consommation fait partie du quotidien de beaucoup de foyers, l’État a mis en place des lois qui régissent cette forme de crédit. Depuis les années 70, les lois concernant le crédit à la consommation ont fait l’objet de plusieurs réformes. Récemment, la Loi Lagarde a été votée pour entrer en vigueur dans le cadre du crédit à la consommation. Elle se porte avant tout sur la protection des consommateurs ainsi que l’obligation des informations émanant de l’établissement de crédit. Il est donc essentiel, pour chaque consommateur, de connaitre le contenu de cette loi.

Qu’est-ce que la Loi Lagarde

rachat-creditIssue de la ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, Christine Lagarde, la Loi Lagarde est une loi éditée publiquement en juillet 2010. Elle entre en vigueur à partir du mois de septembre 2010 et progressivement jusqu’en mai 2011. C’est une loi dont la première destination est la protection des consommateurs. Elle est surtout focalisée sur la liberté pour l’emprunteur de choisir le type de prêt et l’établissement auxquels il veut souscrire. C’est en effet une loi qui est dans le but de responsabiliser les consommateurs. C’est également une loi qui traite les cas de surendettement. Par ailleurs, la Loi Lagarde oblige les créanciers à se soumettre à une publicité transparente. Il est du devoir de l’établissement prêteur de mettre à la disposition des débiteurs, toutes les informations nécessaires relatives à son emprunt. Une des particularités de cette loi, c’est aussi l’amélioration de l’encadrement du crédit renouvelable, ainsi que la possibilité pour l’emprunteur de souscrire à un crédit amortissable au lieu du crédit renouvelable, dès la somme de 1000 euros.

Qui est concerné par la Loi Lagarde

La loi Lagarde encadre toute forme de crédit à la consommation. Elle est attribuée aux emprunteurs dont le montant du crédit est compris entre 200 et 75000 euros. La loi régit également les rachats de crédits ainsi que le traitement de surendettement. Cette nouvelle loi entre aussi dans le cadre des crédits notariés qui, auparavant, ne figurait pas parmi les encadrements des lois sur le crédit à la consommation. Par ailleurs, la Loi Lagarde régit le droit des emprunteurs qui se voit octroyer un crédit renouvelable, notamment sur l’introduction de la durée maximale des remboursements ainsi que le plafonnement du montant du prêt.

 

 

La protection législative en matière de crédit à la consommation

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Rachat de creditsPlus d’un foyer sur deux opte actuellement pour un crédit à la consommation. C’est un moyen plus facile de disposer quelques choses sans pour autant attendre d’avoir la somme nécessaire à un achat. Il est surtout bénéfique et pratique pour financer des achats au quotidien. Il existe notamment différentes sortes de crédits à la consommation. Il est important de savoir quelles sont les lois qui régissent ce type de crédit et dans quel but cette loi a été établie.

Les différentes sortes de crédit à la consommation

Le crédit à la consommation est accordé par les établissements bancaires. Parmi les crédits à la consommation, les suivants sont qualifiés comme tels :

– Le prêt affecté qui est un prêt lié directement à un achat de biens matériels précis, entre autres, l’achat d’un véhicule, de mobiliers ou d’équipement ménagers.

– Le prêt personnel qui est un crédit dont l’utilisation n’est pas nécessairement à justifier.

– Le crédit renouvelable, sous forme de réserve d’argent, disponible au gré de l’emprunteur.

– Le découvert en compte

– Le leasing

Le crédit à la consommation est un prêt qui est défini par un délai de remboursement bien précis, ainsi qu’une mensualité bien déterminée. Il est à savoir que le montant du prêt et du remboursement sera défini en fonction des revenus et ressources de l’emprunteur.

Les lois sur le crédit à la consommation

Un crédit à la consommation est un crédit qui est régi par quelques lois bien spécifiques. La loi Scrivener datant du 10 juillet 1978 est une loi qui se porte sur la protection du consommateur. Cette protection se focalise sur la possibilité de faire profiter aux emprunteurs, un choix sur le type de crédit, à partir des informations suffisantes et précises de la part de l’organisme de prêt. Un manque de communication de la part de l’établissement de crédit peut entrainer des sanctions à l’encontre de ce dernier. Parmi la législation sur la protection de l’emprunteur figure aussi l’échange des consentements. Il y a également la Loi Lagarde qui est une loi votée récemment et qui est une amélioration de la Loi Scrivener. Elle a été mise en place pour convenir à la situation actuelle du crédit à la consommation. Il est à savoir que plus d’un foyer se trouve aujourd’hui dans une situation de surendettement.

Est-ce possible de prétendre un nouveau rachat de crédit?

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Le rachat de crédit fait partie des options intéressantes à prendre lorsque vous êtes en situation de surendettement. En effet, le rachat de crédit est une forme similaire au crédit. Il se caractérise par le regroupement des crédits pour n’en former qu’un seul. Il fait office de restructuration des prêts afin de réduire les échéances, de bénéficier d’un taux moins élevé et de profiter d’un remboursement unique sur une durée plus longue. Cependant, il est utile de connaitre dans quel cas opter pour un rachat de crédit.

Dans quelle situation faut-il faire recours à un rachat de crédit?

Le rachat de crédit est un moyen pour échapper à la situation de surendettement. Lorsque vos crédits s’accumulent et que vous avez de la difficulté à gérer le paiement des mensualités, c’est la bonne occasion pour faire recours à un rachat de crédit. Il existe notamment des établissements spécialisés dans le rachat de crédit. C’est ce dernier qui négociera auprès de vos établissements de crédit et qui, par la suite, signera avec vous un nouvel accord sur le remboursement des échéances. Le rachat de crédit peut vous être d’une aide précieuse, en cas d’une baisse de revenus. Certes, vous bénéficierez d’une durée de remboursement plus élargie et qui sera adaptée à votre nouvelle ressource.

Les conditions pour prétendre à un nouveau rachat de crédit?

rachat de creditLa souscription à un nouveau rachat de crédit est soumise à certaines conditions. Vous êtes en mesure de prétendre à un nouveau rachat de crédit si vous n’êtes pas, avant tout, fiché au FICP et il est important que vous ayez réglé l’ensemble de vos dettes. Il est également possible de faire un nouveau rachat de crédit sur un ancien. C’est un des moyens pour bénéficier d’un meilleur taux de remboursement, mais il est aussi soumis à certaines conditions. Vous pourrez prétendre à un nouveau rachat de crédit si vous investissez dans un nouveau prêt affecté et que vous souhaitez regrouper les mensualités en un seul. Cependant, il est essentiel que vous ayez un revenu stable qui pourra garantir les remboursements du nouveau rachat de crédit. Parmi les conditions d’une nouvelle souscription à un rachat de crédit, un intervalle de trois ans ainsi qu’un règlement des échéances sans aucune difficulté doivent figurer dans vos critères. Mais il faut noter que prétendre à un nouveau rachat de crédit demande beaucoup d’attention.

 

Quelles solutions sont disponibles pour les personnes fichées dans le cadre de rachat de crédit?

Posted by admin1 on under Rachat de crédit | Comments are off for this article

Dans le cadre du rachat de crédit, les établissements prêteurs prennent en compte de divers critères sur la situation financière de l’emprunteur surtout dans le cas des personnes surendettées et les personnes fichées. Il existe diverses offres qui sont à votre disposition même si vous êtes classés interdits bancaires. Quelle que soit votre situation, vous avez l’opportunité de vous en sortir et donner une nouvelle vie à votre système budgétaire. Il est important que vous sachiez votre capacité pour le rachat de crédit ainsi que les avantages que procure l’appel à un courtier pour la gestion et l’allégement de vos mensualités.

Étudier votre cas pour le rachat de crédit

rachat-creditDans le cas des personnes inscrites au FICP, votre bonne foi c’est-à-dire que la cause de votre surendettement sera le premier critère de la recevabilité de votre dossier de rachat de crédit. Vous devez rassembler les dossiers concernant votre logement ainsi que faire une copie de jugement de divorce si vous êtes divorcé. Ces deux critères avec votre âge vont déterminer votre capacité de remboursement et votre créancier en jugera votre solvabilité et établira ainsi une nouvelle mensualité plus adaptée à votre pouvoir d’achat.

Consulter un courtier pour un dossier solide

Dans le cas où les mensualités deviennent ingérables au point de devenir surendetté, il est d’une importance capitale que vous consultiez un courtier pour renégocier avec votre créancier et trouver ainsi un nouvel air votre vie financière. Le rachat de crédit est la solution la plus sure pour les personnes fichées car c’est un moyen de rassembler leurs crédits existants et contracter un accord à un seul créancier. Le courtier sera en mesure de trouver l’établissement et l’offre ajustée à votre situation. Pour établir un dossier solide, vous devez vous fier à un expert pour pouvoir en sortir et assurer vos droits sur vos biens immobiliers dans le cas où un refinancement hypothécaire est nécessaire pour l’éligibilité du contrat. En outre, vous avez beaucoup plus de chance sur l’acceptation de votre dossier de rachat de crédit si vous signez un accord avec une hypothèque.