Rachat de crédit FICP propriétaire

Lorsqu’on est fiché au FICP ou Fichier national des incidents de remboursement, on ne peut plus effectuer des demandes de crédits. Le phénomène de surendettement touche de nombreux propriétaire de biens immobiliers ou autres actuellement. Mais sachez que si vous êtes propriétaire d’un bien et que par la même occasion vous êtes inscrit au FICP, plusieurs solutions s’offrent désormais à vous. Vous pouvez procéder à un rachat de crédit, à une vente à réméré ou encore à un crédit hypothécaire. Bref, les solutions sont donc nombreuses et vous permettra de vous défaire du FICP.

Le cas de particuliers propriétaires

Si vous êtes propriétaire inscrit au FICP, vous pouvez demander un crédit hypothécaire. Votre bien vous servira alors de garantie pour vous défaire de toutes ces dettes. Il est bon à savoir que pour ce type de formalité, cela peut revenir assez cher car le propriétaire doit aussi par la même occasion rembourser les frais de dossier et aussi des actes notariés.

Et une fois que toutes vos dettes seront englobées en un seul crédit, vous pouvez par la suite procéder à un rachat de crédit au près d’un organisme prêteur de votre choix. Avec ce type de crédit hypothécaire, vous pouvez regrouper tous vos dettes : crédits à la consommation, crédit immobilier, crédit automobile en un seul crédit. La mensualité de votre remboursement sera allégée mais la durée sera prolongée. Ce qui vous sera favorable quand même.

Une fois que vous êtes sortis du FICP et que vous avez accompli la procédure de rachat de crédit. Vous pouvez désormais revoir votre trésorerie et pourquoi ne pas penser à de nouveaux projets car une fois les dettes englobées. Il vous est aussi possible de rajouter une somme d’argent en plus pour vous permettre de démarrer un nouveau projet.

Il ne faut pas oublier que même une fois ces démarches accomplies, votre dette sera encore plus élevée même si vous disposez d’un rallonge de temps pour tout payer. Il est alors plus judicieux de demander l’avis de plusieurs institutions avant de se lancer et aussi de comparer toutes les offres pour obtenir les meilleures formules surtout les moins chères. Et si cela ne vous convient pas, vous disposez toujours d’autres moyens tels que la vente à réméré qui vous permettra de revendre vos biens à une institutions pour obtenir des fonds avec une possibilité de récupération de ces biens une fois que vous en avez la possibilité et cela à une somme déjà convenu au préalable.

Les commentaires ne sont pas disponibles